A nos héros, tués lors d'une conférence de rédaction contre le racisme, morts pour la liberté d'expression ! Comme dit l'urgentiste Patrick Pelloux, traiter de fous ceux qui ont perpétré cet acte d'une grande lâcheté, ce serait insulter les fous ! Disons que l'on a affaire à des gens qui nous rappellent les nazis, eux qui voulaient dominer le monde pour imposer leur façon de le voir, et éliminer ceux qui leur barraient la route ou leur déplaisaient ! Ceux qui sont en train de dévoyer nos jeunes gens sont les nazis du XXIe siècle ! Après avoir condamné, il faut se poser les bonnes questions. Pourquoi cette spirale de violence ? On ne peut prétendre avoir toutes les réponses, mais parmi les raisons de ce gâchis, sans doute un besoin de reconnaissance, le constat que, ne pouvant s'intégrer dans une société, on la rejette. On peut voir une responsabilité des politiques qui ont laissé se constituer des zones de non-droit. De ce fait, si le répressif devient une nécessité absolue, le travail en amont en est une autre : redonner des crédits aux associations, donner aux travailleurs sociaux les moyens de leur action, donner aux jeunes gens des banlieues populaires des lieux de vie, ne plus accepter des zones de non-droit où les petites gens vivent dans la peur... Des jeunes sans avenir, sans repères, trouvent une nouvelle famille, qui leur donne un horizon, un avenir, une raison de vivre et de mourir en martyrs, et de trouver dans l'au-delà un hypothétique épanouissement qu'ils n'ont pas trouvé sur terre. Il aurait peut-être suffit qu'une main se tende, qu'un accompagnement vers un but leur soit donné pour que leur destin, et le notre, change. C'est ce qui est fait au Danemark, où des tuteurs s'occupent de jeunes tentés par l'absolutisme religieux, les remettent sur le chemin des études, en leur laissant entrevoir une place et un avenir dans la société. Si la boue d'une rivière envahit parfois la cité, il ne suffit pas d'évacuer la boue, pour évacuer le problème !
On dit que gouverner c'est prévoir, avons nous été gouvernés ?
Le numéro de Charlie, sorti après les assassinats, pose un autre problème que celui du fondamentalisme musulman. En effet, comment les autorités religieuses musulmanes, à travers le monde, peuvent-elles condamner, une représentation du Prophète en pleurs, en la jugeant blasphématoire ? Y a-til un écrit du Prophète disant qu'il est interdit de le représenter ? Le Coran interdit la représentation de Dieu, pas plus ! Les Sourates s'étalent sur 200 ans, aucune datant de l'époque du Prophète interdit de le représenter ! Et enfin, qui a le droit de juger nos lois, dont l'une affirme la liberté d'expression, tant qu'il n'y a pas incitation à la haine raciale (nuance que n'assimilent pas les affidés de Dieudonné !). Nous sommes un pays LAIC, aucune autorité religieuse n'a à nous imposer sa loi !
Mais attention, ceci implique aussi que nous n'avons pas à juger des lois qui se pratiquent dans d'autres pays, même si nous les jugeons contraires aux nôtres : il faut être cohérent ! Pour une réflexion approfondie voir Le point de vue de Boris Cyrulnik .

Nous sommes tous Charlie -We are all Charlie
Tueurs : nous sommes tous Charlie, et vous n'êtes rien ! Vous avez échoué, les martyrs, ce sont eux, et Charlie vivra, car apprenez que si on peut tuer les corps, on ne tue pas l'esprit !

Wolinski, Cabu et Charb
Wolinski, Cabu et Charb (Images Itv). Une intérrogation : pourquoi l'entrée de Charlie n'était-elle protégée que par un digicode ? Pourquoi pas de caméra filmant l'entrée, pourquoi pas de réception reliée directement au commissariat le plus proche ? Une mise en place qui revenait à l'Etat...

Tignous, Honoré et Bernard Maris
Tignous, Honoré et Bernard Maris (Images Itv). J'aimais beaucoup les points de vue de Bernard Maris sur l'économie, un point de vue clair, original, qui nous sortait des discours libéraux.

Elsa Cayat
Elsa Cayat, psychanalyste. Chroniqueuse à «Charlie Hebdo» sur des faits de société, elle a publié des ouvrages sur la sexualité et le désir.

Michel renaud, Charlie Hebdo
Michel Renaud, Ancien directeur de cabinet du maire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et journaliste de formation, Michel Renaud était en visite à «Charlie Hebdo» pour remettre au dessinateur Cabu des planches de dessin qu'il avait prêtées pour la biennale du Rendez-vous du carnet de voyage de sa ville. Il était là au mauvais moment !

Ahmed Merabet
Ahmed Merabet, policier. Agé de 42 ans, brigadier à VTT, pourchassait les auteurs de l'attentat. Blessé, il a été abattu lâchement une fois au sol ! "Armé" de son vélo et d'un pistolet, il a fait face, de façon très courageuse, aux assassins pourvus d'armes de guerre ! Si certains veulent se choisir un héros, qu'ils ne se trompent pas, ils en ont un, il s'appelle Ahmed !

Frédéric Boisseau
Frédéric Boisseau, agent de maintenance. Employé de l'entreprise Sodexo depuis 15 ans, Frédéric Boisseau se trouvait à l'accueil de «Charlie Hebdo». Il est la première victime de l'attentat.

Franck Brinsolaro
Franck Brinsolaro, brigadier, membre du Service de la protection (SDLP), en charge de la protection du dessinateur Charb, et qui a fait courageusement son travail en essayant de s'opposer aux assassins ! Mort en héros, honneur de la police
0
Mustapha Ourrad
Mustapha Ourrad, correcteur. Employé depuis une dizaine d'années par «Charlie Hebdo», Mustapha Ourrad avait la soixantaine. Né en Algérie, cet orphelin était arrivé en France à 20 ans.
 

Que les deux héros d'origine maghrébine, lâchement assassinés, aident ceux qui en auraient besoin, à ne pas faire d'amalgame !

Les tués de l'hyper casher
Yohav Hattab Yohan Cohen
Eux n'ont pas voulu tuer, mais protéger, et ils ont payé cet acte de bravoure de leur vie ! Yohav Hattab (21 ans) Yohav. Yohan Cohen (22 ans), a profité que le tueurs tourne le dos pour s'emparer d'un de ses pistolets et tirer sur le terroriste. Malheureusement le pistolet s'est enrayé, l'autre s'est retourné et a tué a lui aussi montré beaucoup de courage. S'il y a un paradis, vous y avez votre place, et vous ne risquez pas d'y rencontrer ceux qui ont pris des vies !

François-Michel Saada
François-Michel Saada était âgé de 55 ans, père de famille

Philippe Braham
Philippe Braham était âgé d'une quarantaine d'années, enseignant, père de 3 enfants

Lassana Bathily
Lassana Bathily, 24a, musulman pratiquant, d'origine malienne, magasinier de l'hyper casher, a sauvé des vies d'israélites en s'enfermant avec eux dans la chambre froide, puis a coupé l'alimentation électrique. Ensuite il s'est échappé par la sortie de secours. En attente de naturalisation, il sera naturalisé, avec les honneurs. Les héros musulmans, ils sont là, Lassana et le policier Merabet. "J'ai pas caché des juifs, j'ai caché des êtres humains innocents"

La policière tuée
Clarissa Jean-Philippe
Cette jeune femme n'était même pas encore policier à Montrouge, elel était en attente du diplôme qui devait lui être remis sous peu. Elle est morte pour rien, jsute parcequ'elle portait un uniforme qui représentait un Etat détesté !
 

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Tarik Ramadan :" l'humour de Charlie est un humour de lâche" ! Clash avec Charb ( Dixit par un violeur de femmes!) (Vidéo 6'40)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Charlie Hebdo: l'immense émotion de Patrick Pelloux qui parle de ses amis (Vidéo 11')
 

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
What Is Charlie Hebdo and Why Was It a Terrorist Target? (Vidéo 1'38)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
John Kerry "les journalistes assassinés sont des martyrs de la liberté" (Vidéo 1'10)
 
Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
CABU : "Cruels dessins" (Vidéo 8')

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Cabu "Peut-on encore rire de tout ?" (Vidéo 9'30)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Hommage Charlie Hebdo : rencontre avec Charb, Catherine et Luz (Vidéo 12'35)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Charb "L'hebdo du rire" (Vidéo 13')

Retrouvez les dessins de : Wolinski <> Cabu i <> Tignous i <> Charb i <> Honoré <> les unes de Charlie Hebdo

Surtout, soutenons Charlie Hebdo en l'achetant, c'est un acte de résistance que chacun de nous peut faire ! Mais achetons le dans le temps, ou abonnons nous, car les premières semaines passées, l'émotion risque de retomber.
Peu importe que certains dessins nous déplaisent, en achetant Charlie, c'est la liberté d'expression que nous soutenons !
 

Et, après la manifestation du dimanche 11 janvier :


Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Grand Corps Malade "Je suis Charlie" (Vidéo 2'15)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
J.C. Bullet (Vidéo 3'20)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Quand les cons sont braves chanson de Brassens - Soutien à Charlie (Vidéo 32")

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video

Michel Fugain, avec choeurs ) "La Bête Immonde " (Vidéo 5'45)

Vidéo non visible ? Faites un click ICI - HERE you click if you can't see the video
Véronique Sanson "Allah" live 1998 (Vidéo 5'20)


Visitez nos autres sites - Have a look over our other websites
En français La France <> Monaco <> Cannes